Journal C'est à Dire 245 - Août 245

V A L D E M O R T E A U I l aura fallu à peine deux ans pour que l’association “Les liens créatifs”, créée par Katarzyna Rawyler, obtienne son affiliation à la fédération nationale des M.J.C. Ce label donne une assise et une notoriété supplémentaire à la structure installée depuis la der- nière rentrée dans des locaux rue de la Chaussée, à deux pas de la place de la Halle. “Avec cet- te affiliation, nous allons devenir offi- ciellement une M.J.C. dès l’année prochaine” observe avec satisfaction M me Rawyler. Alors que la M.J.C. “historique” de Morteau avait rompu il y a quelques années son affiliation à la fédération nationale, selon un souhait de la mairie, cette reconnaissance pour l’associa- tion “Les liens créatifs” lui per- mettra peut-être - sa fondatri- ce l’espère - de toucher des sub- ventions de la part de la com- mune, ce qui n’est pas le cas pour l’instant. “Jusqu’à maintenant, nous ne fonctionnons que grâ- ce aux cotisations de nos adhé- rents. La mairie nous a dit qu’il fallait d’abord que l’on fasse nos preuves. Avec 70 adhé- rents, nous commen- çons à être une belle association. Notre ambition est de conti- nuer à nous dévelop- per. La demande est là” note la responsable, ancienne élève des beaux-arts. Forte de ce nouveau label, l’as- sociation culturelle se prépare donc à entamer sa nouvelle sai- son de fonctionnement dans ses locaux de la rue de la Chaus- sée. Si les activités artistiques constituent le cœur de l’acti- vité (sculpture, graphisme, pein- ture, calligraphie…), d’autres ateliers complètent l’offre com- me la couture ou les échecs. “Avec la montée en charge des activités, on risque de vite se trouver à l’étroit. Si jamais, on a sans doute la possibilité de s’étendre dans les locaux voisins, l’ancienne boulangerie Le Four- nil.” Les ateliers démarrent le jour de la rentrée des classes, le 3 sep- tembre. En fin d’après-midi, ils sont essentiellement réservés aux enfants, et dans l’après-midi aux adultes. Les ateliers peu- vent se suivre à la séance (à par- tir de 12 euros pour un jeune), au mois (35 euros tarifs jeunes) ou au trimestre (90 euros tarifs jeunes). Une nouveauté en cet- te rentrée 2018 : la création d’un atelier polyglotte. “C’est un ate- lier ou on apprendra des langues slaves comme le polonais et le russe, ainsi que l’italien, grâce à deux intervenants.” Une autre idée qui pourrait se concrétiser prochainement : la création d’un atelier jardinage en lien avec les personnes âgées. “Des projets, on en a plein la tête” se réjouit Katarzyna Rawyler qui peut espérer, à terme, pouvoir déga- ger un salaire au sein de son association, ce qui n’est pas enco- re le cas jusqu’ici car elle ne peut compter que sur des bénévoles pour encadrer les activités. Ren- seignements au 03 81 43 68 55 ou 07 88 04 48 78. n J.-F.H. L’association “Les liens créatifs” va devenir M.J.C. Morteau Katarzyna Rawyler est épaulée par Justyna Sur, présidente, et Jean-Luc Guyon, secrétaire (en vignette). L’historique M.J.C. de Morteau n’est plus affiliée à la fédération nationale des M.J.C. C’est désormais l’association “Les liens créatifs” créée par Katarzy- na Rawyler qui propose des ateliers créatifs et cul- turels. Elle entame sa deuxième saison. Une nouveauté : la création d’un atelier polyglotte. C’ est une demande émanant de certains riverains du lotisse- ment des Champs- aresses et un constat dressé par la mairie de Morteau. À la sortie du panneau de sortie de ville (en direction de Gran- d’Combe) après le magasin “Cha- let Jacquet”, les automobilistes roulent vite. Parfois très vite même. Face à ce constat, la vites- se a été réduite depuis cet été de 70 km/h au lieu des 80 km/h. “Il s’agit pour le moment d’un test afin de faire ralentir les auto- mobilistes dans cette zone. Cela n’a aucun lien avec l’accident mortel qui a eu lieu cet été” indique Cédric Bôle, maire de Morteau. Deux radars pédago- giques ont été instal- lés pour demander aux usagers de lever le pied. Il semblerait selon la municipalité que les automobilistes ralentissent déjà : “Après 15 jours d’installation, les effets semblent positifs même si nous n’avons pas d’éléments chiffrés” indique la mairie. Le Conseil départemental du Doubs en charge de la R.D. 437 devrait dans les semaines à venir accorder officiellement la mise à 70 km/h. La mairie a prévu, via sa police municipale, de procéder à des contrôles routiers comme elle l’a fait sur certaines entrées de ville, notamment celle des Arces. n La portion de route départementale entre les Champs-Caresses et l’entrée de Morteau passe de 80 à 70 km/h. Morteau La mairie a demandé au Département de réduire la vitesse de 80 à 70 km/h entre la sortie de Morteau et le lotissement sur la R.D. 437. Des contrôles seront prévus. Devant les Champs-Caresses, un test à 70 km/h Deux radars pédagogiques ont été installés.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEwNjg=