Journal C'est à Dire 243 - Mai 2018

Journal C'est à Dire 243 - Mai 2018

L a Jeanne d’Arc de Maîche (J.A.M.) n’avait jamais vu ça depuis un tel rassemblement organisé il y a huit ans à l’oc- casion de son centenaire. La fringante vieille dame de 118 s’apprête donc à renouveler l’ex- périence avec l’accueil de plu- sieurs centaines de gymnastes venus des quatre coins de Franche-Comté les 2 et 3 juin prochains. Mais comment faire quand on organise un tel événement à Maîche et que la ville ne dis- pose quasiment plus de struc- tures d’hébergement, à part un gîte ? “C’est tout le problème reconnaît Marie-Rose Frossard, secrétaire de la J.A.M. : nous sommes donc obligés d’élargir nos recherches et les gymnastes et leurs équipes d’encadrement seront hébergés au Barboux, à Charquemont, à Goumois, à Laviron et même en Suisse voi- sine.” Les repas demandent éga- lement un gros travail de pré- paration : “Nous servirons déjà une bonne centaine de repas le samedi midi pour les 120 juges et plus de 600 repas le len- demain à la salle des fêtes de Maîche. Une centaine de béné- voles sont mobilisés pour l’oc- casion, et nous aurons sans dou- te encore besoin de bras” note Marie-Rose Frossard. Cette compétition mixte ver- ra s’affronter les meilleurs jeunes gymnastes filles et gar- çons de toute la région, en pro- venance des clubs de Dole, Lons- le-Saunier, Vesoul, Salins, Besançon, du Pays de Montbé- liard et de tout le Haut-Doubs. Afin de pouvoir accueillir tout le monde, la compétition se par- tage entre trois sites : deux gym- nases à Maîche (celui du collè- ge et le gymnase municipal) ainsi qu’au gymnase du Rus- sey pour la compétition mas- culine. Pour le matériel et les agrès, la Jeanne d’Arc fait appel à la coopération des autres clubs de gym du Haut-Doubs pour des prêts. La Jeanne d’Arc de Maîche est de loin la principale association du plateau de Maîche avec quelque 714 licenciés, dont 180 gymnastes (30 en G.R.S.). Car la Jeanne d’Arc, ce sont aussi de gros bataillons de sportifs en handball, tennis de table, fitness, gym détente, éveil enfants et même… sarbacane (voir plus bas). Si vous souhaitez être bénévole pour le week-end des 2 et 3 juin : ja-maiche@oran- ge.fr. Le comité de la J.A.M. se fera un plaisir de vous y accueillir. n J.-F.H. 24 P L A T E A U D E M A Î C H E La Jeanne d’Arc prépare son grand rendez-vous Maîche L’association maîchoise se prépare à recevoir à Maîche et au Russey près d’un millier de gymnastes venus de toute la Franche-Comté à l’occasion des régio- naux de gym artistique par équipe les 2 et 3 juin. Une vraie logistique à déployer. La J.A.M. compte près de 180 gymnastes au total. Open de sarbacane le 26 mai I l paraît que cette discipline est excellente pour améliorer son souffle. Même si ce sport reste confidentiel, il fait bien partie de la panoplie des activités proposées par la Jeanne d’Arc de Maîche. Ils sont une quinzaine de licenciés à s’entraîner toutes les semaines à projeter une petite fléchette au milieu d’une cible, à la seule force de leur souffle. Cette discipline aux origines ances- trales a même ses compétitions. La J.A.M. organise donc un open de sarbacane le samedi 26 mai au gymnase de Maîche. “Cette compétition n’est pas réservée aux licenciés, elle est vraiment ouverte à tous” précise le comi- té de la J.A.M. L’occasion idéale donnée à ceux qui souhaitent découvrir ce sport. n enseigne Schmidt crée l’évé- nement au Russey. Elle fête ses 18 ans ! Pour son anniversai- re, elle organise des portes ouvertes pleines de surprises les 8, 9 et 10 juin. Pour commencer, à l’occasion de ces journées, les clients vont découvrir la nouvelle entrée et le nouvel écrin dumagasin. Il correspond au concept du fabricant de cuisines alsacien qui vient de moderniser son logo. Au Russey, la devanture du magasin a été rénovée et transformée pour créer une vitrine ouverte sur le show-room de 180mètres carrés. “Nous avons vou- lu créer un lieu aussi agréable dehors que dedans sachant que nous avons refait l’intérieur il y a quatre ans” sou- ligne Damien Roth-dit-Bettoni, gérant de Schmidt au Russey qui emploie cinq personnes. Pour inaugurer son nouveau look et fêter en même temps son anniver- saire, le magasin va inviter ses clients ambassadeurs et des fans de sa page Facebook à un apéritif dînatoire le ven- dredi soir. “Il y aura deux animations lors de cette soirée. La première autour du vin avec la présence des Chais du Val, et l’autre autour de la magie avec Éric Borner” détaille Damien Roth-dit- Bettoni. Le samedi après-midi, Aurélien Bul- le, animateur reconnu de la marque Tupperware donnera un cours dans l’une des cuisines du show- room. Ce rendez-vous est ouvert à toutes les per- sonnes à condition qu’elles s’inscrivent au préalable. Ces portes ouvertes sont doublées d’une opération commerciale. “Chaque pro- jet bénéficiera d’une offre particulière” annonce le gérant. La qualité Schmidt grand luxe à petit prix, voilà une belle opportunité pour investir dans une nouvelle cuisine sur-mesu- re, tout en bénéficiant de conseils de professionnels. Ces portes ouvertes seront l’occasion pour les particuliers à la recherche d’un cuisiniste de confiance d’appré- cier les compétences de l’équipe du Russey. “Ici, tous les collaborateurs ont plus de deux ans d’expérience dans leur métier.” Ce concessionnaire indé- pendant a mis au centre de ses pré- occupations l’accompagnement du client dans le suivi de son projet, de la commande à la réception de la cui- sine. “Nous traitons toutes les demandes, des plus simples pour du locatif, aux plus complexes, grâce à nos produits sur-mesure, au millimètre, à un haut niveau indus- triel. Nos clients veulent du service, de la réactivité, du suivi et des délais tenus conformément à la charte “engagement excellence” que nous avons adoptée. Notre cœur de métier est de le satisfaire” insiste Damien Roth-dit-Bettoni. Lui et son équipe n’ont jamais cédé sur cette exigence. Ce n’est pas un hasard si le magasin du Russey dis- pose d’un solide capital confiance auprès des particuliers qui trouvent à cette adresse des solutions pour meubler la plupart des pièces de la maison (cui- sine, salle de bains, dressing, meuble T.V.). “Notre particularité est que nous fai- sons partie d’un groupement de 22 magasins. Ensemble, nous sommes les premiers clients du fabricant Schmidt, et le premier distributeur de cuisines en France toutes marques confondues. La force du groupe et la proximité géo- graphique avec nos produits fran- çais fabriqués 100 % en Alsace nous permettent d’être très compétitifs en termes de prix.” Il ne tient qu’à vous d’en profiter ! n ! ! ! ! ! ! ! ! ! Déjà 18 ans PORTES OUVERTES 35 av. de Lattre de Tassigny 25210 LE RUSSEY 03 81 43 86 00 schmidt-lerussey@distri-dev.fr Les 8, 9 et 10 juin 2018 Publi-information Gabriel, Marc et Émilie, concepteurs- commerciaux, et Sophie, assistante, vous accompagnent dans votre projet de cuisine. ! ! ! ! ! ! Pour son anniversaire, l’enseigne change de look et organise des portes ouvertes les 8, 9 et 10 juin. Des animations et des offres commerciales sont au programme de ces trois jours. L’occasion de refaire votre intérieur, de la cuisine à la salle de bains ! Damien Roth-dit-Bettoni, gérant : “Nous traitons toutes les demandes, des plus simples pour du locatif, aux plus complexes, grâce à nos produits sur-mesure, au millimètre, à un haut niveau industriel”. La section sarbacane de la J.A.M. compte une quinzaine de pratiquants.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEwNjg=