Journal C'est à Dire 241 - Mars 2018

L udovic Bart n’est pas en terre inconnue ici. Âgé de 32 ans, il affiche déjà 13 années d’expérien- ce dans ce magasin de sport emblématique de Morteau. “Je suis arrivé ici à l’âge de 19 ans, du temps de Philippe Bobillier, puis j’ai poursuivi avec Philip- pe Jeanmonnot. Une idée de reprise s’est alors rapidement imposée dans mon esprit. J’ai saisi ce beau challenge” résu- me le jeune homme qui passe ainsi du statut de salarié à celui de patron. Le nouveau dirigeant sera épaulé dans ses nouvelles fonctions par Marie Garnache qui intègre à cette occasion le staff dirigeant. Cette dernière, bien impliquée dans des asso- ciations sportives locales pra- tique de nombreux sports de montagne. Après une période de liquida- tion qui avait été prolongée jus- qu’au 10 mars, le magasin a fer- mé ses portes pour quelques travaux de réaménagement avant la réouverture sous la nouvelle enseigne “La Trace (de sentiers en sommets)” prévue le 4 avril. “L’orientation de la porte d’entrée et l’emplacement de la caisse seront notamment changés, de manière à rendre les accès plus pratiques” note le nouveau gérant. À l’intérieur, l’orientation sport nature sera encore renforcée. “Nous poursuivons la vente de skis, alpins, de fond et de ran- donnée et de tout ce qui va avec : bâtons, chaussures, vêtements. La randonnée pédestre, la ran- do nordique, le trail, le trekking, l’escalade seront également ren- forcés. L’idée est d’être encore plus précis dans tout ce qui concerne les sports outdoor. Le rayon technique sera privilégié par rapport au rayon mode ou sportswear” résume Ludovic Bart. L’équipe dirigeante sera entou- rée d’un troisième vendeur, Lau- ry, ainsi que d’une quatrième personne l’hiver pour la partie location de ski qui restera une des activités importantes de cette nouvelle adresse de réfé- rence en matière de sport. Les nouveaux responsables ont éga- lement prévu de créer à inter- valles réguliers des événements au magasin ou sur le terrain comme “des tests de matériels, ou des sorties conviviales à la frontale suivies d’une fondue. Nous allons porter nos efforts sur les essais de matériel” note Marie Garnache. Le magasin “La Trace” sera ouvert du lundi après-midi au samedi soir. n En bref… l Madeleine Proust La Madeleine Proust viendra faire ses derniers adieux à la scène au Théâtre de Morteau le 17 juin à 17 heures. Après L’Olympia, elle termine sa tour- née là ou tout a commencé, à Morteau. Elle présentera son dernier spectacle où la scène se passe dans sa cuisine. Après ses 30 ans de scène, Lola Sémonin souhaite désormais se consacrer à l’écriture. Réser- vations auprès de l’office de tourisme de Morteau. Tarifs : 30 euros (tarif plein), 25 euros (tarif réduit). l Frontaliers La Maison transfrontalière euro- péenne organise une confé- rence sur le thème “Travailler en Suisse dans le secteur du bâtiment” mardi 10 avril de 15 heures à 17 heures à Mor- teau (29, Grande rue). Lors de cette conférence, l’intervenant décrira les caractéristiques et conditions de travail propres à ce secteur en Suisse. Il abor- dera également l’état du mar- ché de l’emploi dans ce domai- ne, les salaires en vigueur, les conventions collectives de tra- vail… Entrée libre et gratuite. Renseignements et inscriptions au 03 81 68 55 19 ou au 03 81 39 93 02. 8 Sport aventures devient “La Trace” Morteau Repris par un ancien salarié, le magasin Sport aventures, ex-Bobby Sport, rouvre ses portes début avril sous un nou- veau nom et avec un nouveau positionne- ment 100 % sport out- door et de montagne. Ludovic Bart et Marie Garnache entourés de Béatrice et Philippe Jeanmonnot qui leur ont mis le pied à l’étrier et suivent avec bienveillance cette reprise. V A L D E M O R T E A U

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEwNjg=